Accueil / La liste / Marc Villard

Marc Villard

Président de l’Assemblée des Français de l’étranger Conseiller des Français de l’étranger du Vietnam

Très tôt mes activités professionnelles – à l’époque je travaillais pour une compagnie aérienne- m’ont amené à voyager à l’ étranger, à y effectuer des séjours notamment en Afrique et c’est certainement ce qui m’a donné l’envie quelques années plus tard de m’expatrier. Avant de m’installer en 1990 au Vietnam, où je vis toujours, j’ai vécu en République démocratique du Congo, au Togo et en Côte d’ivoire.

Au Vietnam, cadre commercial dans deux grands groupes, agroalimentaire puis pharmaceutique, j’ai créé il y a quelques années avec mon épouse vietnamienne une société d’imports et de distribution de produits dermo-cosmétiques.

Dès mon arrivée au Vietnam je me suis impliqué dans l’associatif.

Plus particulièrement la représentation de nos entreprises et la défense de notre commerce extérieur à la Chambre de Commerce dont j’ai assuré la présidence à deux reprises, et comme Conseiller du Commerce extérieur de la France, avant d’être élu au Conseil Supérieur des Français de l’Etranger (Aujourd’hui l’assemblée des Français de l’étranger) en 2000.

Mon implication auprès des entreprises ne m’a pas empêché de m’investir sur le plan social et j’ai été à l’initiative de la création du Comité de Solidarité et plus récemment de « Point d’écoute » association de bénévoles destinée à aider nos compatriotes dans leurs démarches administratives, dossiers de bourses scolaires, mais aussi, et cela devient la part la plus importante de nos actions toutes les difficultés liées à la dématérialisation…

À l’Assemblée des Français de l’Etranger j’ai toujours siégé à la commission des finances et après en avoir assuré la présidence, j’ai été, à la faveur de la réforme qui pour la première fois instituait un président élu, ces 7 dernières années président de cette assemblée. L’Assemblée cela a aussi été pour nous l’engagement, la prise de responsabilité au sein d’un groupe, au sein d’une commission et enfin responsabilité au sein de l’assemblée et à la tête de l’assemblée.

Présider l’Assemblée des Français de l’Etranger cela signifie pour moi : travailler ensemble sans exclusive, sans dogmatisme, également savoir faire travailler ensemble, savoir à bon escient être l’aiguilleur, parfois l’arbitre… le chef d’orchestre, avec en permanence le souci de la partition : les Français de l’Etranger….

Cela a été ma ligne de conduite tout au long de cette mandature et j’ai reçu, pour cela, de nombreux témoignages de satisfaction de nos collègues. Ecouter, partager, bâtir ensemble des solutions, c’est comme cela que j’ai exercé mon mandat jusqu’à ce jour et que je compte l’exercer si vous me faites confiance

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.
Veuillez renseigner votre adresse email pour vous inscrire