Vivre sa citoyenneté, son engagement et son militantisme à l’étranger

Citoyenneté

La mobilité de nos compatriotes est garantie par les textes, toute limitation ne saurait être que provisoire et dûment motivée : il appartient aux autorités de consulter les représentants élus pour avis.

La représentation des Français établis hors de France, quoique méconnue, fait partie de notre histoire institutionnelle mais sa tradition démocratique est plus récente puisque ce n’est qu’en 1982 que nos représentants ont été élus au suffrage universel direct. La gauche a mis un point d’arrêt à la cooptation de notables issus d’intérêts catégoriels !

La représentation non parlementaire doit encore évoluer, nous souhaitons ouvrir une consultation large sur les conseillers des Français de l’étranger et l’Assemblée des Français de l’Étranger ; le Sénat est le mieux placé pour faire avancer le débat.

Nous vous engageons à apporter vos contributions à cette plateforme dont ce document n’est qu’un extrait. À très bientôt de vous lire.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.
Veuillez renseigner votre adresse email pour vous inscrire