Accueil / Nos propositions / Action et protection sociale

Action et protection sociale

Constat  : Un contexte de crise mondiale et sanitaire qui fragilise les personnes.

Notre objectif  : Soutenir et accompagner nos compatriotes touchés par la crise et en situation de précarité.

Notre vision  : Pérenniser le principe d’une solidarité nationale à l’égard des Français de l’étranger les plus démunis : en direction de nos compatriotes en situation de pauvreté, des retraités, des personnes en situation de handicap et de dépendance ou encore des familles en difficulté.

Les moyens :

Mieux identifier les personnes ayant besoin de protection

La crise actuelle a mis en lumière l’importance du réseau consulaire et du centre de crise et de soutien mais aussi les fragilités du système et les différences entre les continents. Il est donc nécessaire d’améliorer l’identification des Français et la communication du MEAE pour une meilleure protection de nos compatriotes.

 Engageons une réflexion pour améliorer les instruments dont dispose le MEAE pour connaître la population française séjournant à l’étranger et anticiper ses besoins en cas de crise.

 Améliorons, en liaison avec le service d’information du Gouvernement, la stratégie de communication, pour parvenir à une utilisation plus systématique, par les Français qui partent pour de courts séjours à l’étranger, des conseils aux voyageurs diffusés par le MEAE, ainsi que de la plateforme Ariane (MEAE).

 Renforçons la fonction d’accueil téléphonique et de réponse aux courriels, après avoir dressé un bilan de la réponse aux appels et courriels lors de la crise de la covid 19, en mettant à l’étude une externalisation totale ou partielle de cette fonction.

Soutenir les personnes fragilisées

La pandémie et ses effets collatéraux ont fragilisé encore plus les personnes en situation précaire. Elle a aussi mis en difficulté sanitaire ou économique des personnes ou des foyers auparavant « autonomes » de façon provisoire ou durable. Il est donc nécessaire de pérenniser l’action en matière de protection sociale et de poursuivre l’effort financier consenti dans le contexte de crise.

Nous soutenons la demande de revalorisation des aides ‘’SOS Covid’’ lancée par les Conseillers des Français de l’étranger, aides aujourd’hui inferieures aux montant de l’allocation de solidarité.

Aujourd’hui l’aide SOS Covid est strictement limitée à des bénéficiaires de nationalité française, et se répartit entre un montant forfaitaire pour les parents et un montant forfaitaire par enfant.

Dans le cas d’une famille monoparentale de nationalité tiers seul l’enfant ou les enfants français reçoivent une aide, mais limitée à la seule part ‘’enfant’’.
Alors que cette aide est attribuée en fonction de la situation du parent qui a du mal à subvenir aux besoins essentiels de sa famille, son montant limité à la seule part enfant ne permet de couvrir que très imparfaitement ces besoins et crée une inégalité entre enfants français dans le besoin.

Prenons en compte ces cas particuliers d’enfants mineurs français de parent de nationalité tiers et révisons le montant de l’aide en attribuant alors à ces enfants une allocation spécifique représentant 50% de l’allocation parentale plus la part enfant.

Nous accompagnerons mieux les retraités et les « naufragés de la dématérialisation » dans les démarches en ligne, en mettant en place au sein des consulats ou des emprises françaises des bornes internet avec des bénévoles formés. Travaillons ensemble pour l’inclusion numérique.

Nous veillerons à améliorer les conditions et les délais de traitement des certificats de vie des retraités.

Facilitons le retour en France en permettant l’accès à la protection sociale sans délai de carence, au RSA et aux minima sociaux pour les Français de retour dans des conditions précaires.

Renforcer les droits sociaux acquis et en conquérir de nouveaux : Accompagner et soulager les plus fragiles

Retraites : Faciliter et valoriser le calcul des droits.
Prenons en compte les périodes cotisées en France, dans les pays européens et dans les pays tiers ayant conclu des conventions bilatérales de sécurité sociale avec la France.

Permettre aux personnes en situation de handicap d’avoir accès à une mobilité internationale plus équitable.

 Créons un plan Handicap Français de l’étranger afin d’étendre à nos compatriotes expatriés adultes et enfants les avantages dont bénéficient les Français de métropole et d’outre-mer : mêmes critères d’allocation, simplification des procédures, accompagnement scolaire, accessibilité des locaux…

 Soutenons la création d’un MDPH entièrement dédiée aux FDE composée d’une équipe pluridisciplinaire au fait des spécificités des Français établis hors de France, pour un meilleur suivi des dossiers. C’était déjà une résolution de la commission des affaires sociales de l’Assemblée des Français de l’étranger. Elle est d’actualité avec 21 500 élèves à besoins particuliers dans le réseau AEFE dont 1 700 relevant du handicap et bénéficiant d’un Plan Personnalisé de Scolarisation.

Permettre aux Français de l’Etranger, atteint de maladie grave évolutive ou terminale, d’avoir accès aux soins palliatifs et à un accompagnent de fin de vie.

L’objectif des soins palliatifs et de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes, de prendre en compte la souffrance psychologique social et spirituel, de sauvegarder la dignité de la personne malade et de soutenir son entourage.

En accord avec le patient et sa famille les professionnels qui dispensent les soins palliatifs cherchent à éviter ce qui est communément appelé ‘’l’acharnement thérapeutique’’

L’accès aux soins palliatifs est possible en France mais reste difficile pour nos compatriotes à l’étranger, où dans de nombreux pays aucun dispositif n’est accessible.

Élus nous proposerons, que des négociations bilatérales soient menées avec les pays tiers, et un projet de loi pour faciliter l’accès aux soins palliatifs à nos compatriotes résidant hors de France

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.
Veuillez renseigner votre adresse email pour vous inscrire